Attention : La livraison des commandes n'est plus assurée avant Noël.

L'histoire de Ninjo

Avant d'arriver au concept de tapis modulables, il y a plusieurs phases dans le projet. 

A l'origine, un tapis de jeux que l’on peut créer soi-même

Je venais d’acheter des gommettes à mon fils qui avait 3 ans représentant des animaux d’un peu partout dans le monde avec quelques éléments de végétation. Il a commencé à entasser ça sur une feuille de papier et j’ai trouvé ça dommage (surtout qu’elles étaient très belles ces gommettes !).

Je lui ai donc proposé de lui dessiner un décor pour qu’il puisse les coller. J’ai pris plusieurs feuilles A4 que j’ai collé pour faire une grande frise. Sur cette frise, j’ai dessiné tout un décor allant des montagnes jusqu’au désert en passant par la mer. Je n’ai malheureusement plus la frise pour l’illustration :(. Il a donc pu coller ses gommettes et même colorier tout ça (le carnage, il n’avait que 3 ans !).

C’est là que je me suis dit, ça pourrait être cool d’avoir un générateur de paysage où on choisit son univers, la végétation, les routes, les montagnes… et en plus, on pourrait l’utiliser pour jouer avec toute sorte de jouets comme les Playmobils ou les petites voitures.

Et voilà, de fil en aiguille c’est devenu le projet tapis de jeux.

Petite évolution dans le projet

En avançant sur la réalisation, aussi bien technique que design, je me suis rendu compte que ce que j’avais imaginé allait être bien plus complexe que prévu.

Sur le plan technique, j’avais programmé quelques éléments d’interaction, comme l’ajout des routes. Mais rien que ça m’avait pris bien plus de temps que nécessaire. Et ce n’était qu’un tout petit aspect de l’interface prévue.

Sur l’aspect graphique, le dessin de tous les petits éléments permettant la création autonome d’un décor est chronophage. Et plus j’avançais, plus je découvrais l’ampleur de la tâche.

En fait, je suis simplement revenu à mon idée de base, celle d’avoir des éléments qui s’imbriquent les uns avec les autres. Le principe : créer de nombreuses briques représentant des éléments de décors différents dans des milieux différents (eau, terre, montagne…). L’idée c’est de pouvoir ensuite les moduler entre eux pour former un plus grand décor.

Et voilà Ninjo :)